L'agriculture nordique en trois temps

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, toute une communauté de producteurs mise sur la nordicité de la région pour faire reconnaître la grande qualité de ses produits du terroir.

Les avantages de l'agriculture nordique

La nordicité du Saguenay–Lac-Saint-Jean confère à l'agriculture régionale un caractère unique.

L'isolement géographique du Saguenay–Lac-Saint-Jean crée une sorte de barrière naturelle, qui réduit la présence de ravageurs et d'autres maladies dans les champs. Le résultat? On a besoin de moins de pesticides et d'insecticides pour protéger les cultures et les élevages.

La courte période de croissance des plantes et les écarts de température importants entre le jour (très chaud) et la nuit (plus froide) influencent certains composés des végétaux, comme leur concentration en sucres et en antioxydants.

Depuis 2008, pour aider à la production, à la transformation et à la mise en marché des produits issus du terroir boréal (qui se situe au nord), on a créé le créneau d'excellence AgroBoréal.

Ce label certifie qu'un aliment a été cueilli, cultivé ou élevé au nord du 48e parallèle. Ce territoire inclut le Saguenay–Lac-Saint-Jean, mais aussi les régions les plus septentrionales du Québec, comme le Nord-du-Québec, l'Abitibi-Témiscamingue et la Côte-Nord, qui partagent toutes des caractéristiques communes... et une superficie gigantesque de quelque 106,8 millions d'hectares.

Le garde-manger boréal

Des richesses nordiques à découvrir

La camerise

La camerise est un petit fruit dodu semblable au bleuet, mais en version plus allongée. Sa chair de couleur rouge vin est riche en antioxydants. On peut remplacer les petits fruits par la camerise, si on a la chance d'en trouver!

La morille

Un champignon prisé pour son goût boisé et son parfum de noisette.

Le pissenlit

On peut déguster le pissenlit de la tête au pied, de la fleur au bourgeon, en passant par les feuilles et la racine. Rien ne se perd!

Le sarrasin

Une céréale dite d'hiver, avec de nombreuses vertus nutritives.

Le canola

Une huile mono-insaturée très utilisée en cuisine.

La gourgane

La fève la plus populaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean!

Carnet d'adresses

Pour goûter (et boire!) l'agriculture nordique

L'Auberge Carcajou

L'Auberge Carcajou

L'Auberge Carcajou

Coup de cœur pour ce relais gastronomique «en forêt» tenu par Marc-André Roy, Émy Allaire et sa mère. Les filles reviennent de leur cueillette quotidienne les bras chargés de plantes et de champignons sauvages, qu'Émy transforme dans l'assiette avec créativité.

305, chemin Lévesque, Saint-David-de-Falardeau.

Domaine Le Cageot

Domaine Le Cageot

Domaine Le Cageot

À Cageot, on fabrique des boissons vraiment uniques, comme le Bleu de roi, un vin apéritif à base de bleuets sauvages, et la Brambasia, une liqueur de framboise et de cassis cultivés sur le domaine. Fait intéressant, les très sympathiques propriétaires, Pierre-Philippe Tremblay et son père, produisent aussi du vin (oui, à Jonquière!), à partir d’un cépage autochtone, le Saint-André. À découvrir!

5455, chemin Saint-André, Jonquière

La Chouape

La Chouape

La Chouape

La particularité de cette microbrasserie? Louis Hébert, le maître brasseur, cultive dans ses champs les céréales et le houblon qui entrent dans la composition de ses bières extraordinaires.

1164, boul. du Sacré-Cœur, Saint-Félicien

Fromagerie Médard

Fromagerie Médard

Fromagerie Médard

La réputation de la fromagerie qui produit le superbe 14 arpents, une pâte molle à croûte lavée, n’est plus à faire, mais il n’y a rien comme le déguster sur place, dans cette réplique du vieux couvent de Val-Jalbert. On en profite pour faire provision de fromage en grains fabriqué selon une recette ancienne (on ne fait pas plus frais!) et pour prendre une bouchée à la boulangerie de Justine, l’arrière-arrière-arrière-petite-fille de Médard, juste à côté.

10, chemin De Quen, Saint-Gédéon

Épicéa

Épicéa

Épicéa

Difficile de demeurer de glace devant le dévouement et la fierté avec lesquels les sœurs augustiniennes et leurs bénéficiaires concoctent leurs vinaigrettes inspirées de la forêt boréale.

80, rue des Hospitalières, Dolbeau-Mistassini

Fromagerie Ferme des Chutes

Fromagerie  Ferme des Chutes

Fromagerie Ferme des Chutes

Les cheddars bios ultra-crémeux de cette laiterie-fromagerie valent à eux seuls le détour! Le yogourt Authentik est aussi à découvrir.

2350, route Saint-Eusèbe, Saint-Félicien

Les délices du Lac-Saint-Jean

Les délices du Lac-Saint-Jean

Les délices du Lac-Saint-Jean

Avec les bleuets sauvages cueillis sur les terres familiales, Émilie Gaudreault crée de petites merveilles. Un arrêt incontournable. Pour faire le plein de confitures, beurres et tisanes aux saveurs boréales.

170, rue Principale, Albanel

Microbrasserie du Lac Saint-Jean

Microbrasserie du Lac Saint-Jean

Microbrasserie du Lac Saint-Jean

Un arrêt gourmand à ne pas manquer dans le charmant village de Saint-Gédéon. En plus de proposer un menu qui fait la part belle aux meilleurs produits du terroir (on a tellement aimé les fondants au fromage Perron qu’on en a recommandé une deuxième assiette!), on peut déguster la Tante Tricotante, la Gros Mollet et autres Cache à épices, les super bières qui font la renommée de l’endroit et qui, chacune à leur façon, racontent un petit bout d’histoire de la région.

120, rue de la Plage, Saint-Gédéon

L'Auberge Carcajou

L'Auberge Carcajou

L'Auberge Carcajou

Coup de cœur pour ce relais gastronomique «en forêt» tenu par Marc-André Roy, Émy Allaire et sa mère. Les filles reviennent de leur cueillette quotidienne les bras chargés de plantes et de champignons sauvages, qu'Émy transforme dans l'assiette avec créativité.

305, chemin Lévesque, Saint-David-de-Falardeau.

Domaine Le Cageot

Domaine Le Cageot

Domaine Le Cageot

À Cageot, on fabrique des boissons vraiment uniques, comme le Bleu de roi, un vin apéritif à base de bleuets sauvages, et la Brambasia, une liqueur de framboise et de cassis cultivés sur le domaine. Fait intéressant, les très sympathiques propriétaires, Pierre-Philippe Tremblay et son père, produisent aussi du vin (oui, à Jonquière!), à partir d’un cépage autochtone, le Saint-André. À découvrir!

5455, chemin Saint-André, Jonquière

La Chouape

La Chouape

La Chouape

La particularité de cette microbrasserie? Louis Hébert, le maître brasseur, cultive dans ses champs les céréales et le houblon qui entrent dans la composition de ses bières extraordinaires.

1164, boul. du Sacré-Cœur, Saint-Félicien

Fromagerie Médard

Fromagerie Médard

Fromagerie Médard

La réputation de la fromagerie qui produit le superbe 14 arpents, une pâte molle à croûte lavée, n’est plus à faire, mais il n’y a rien comme le déguster sur place, dans cette réplique du vieux couvent de Val-Jalbert. On en profite pour faire provision de fromage en grains fabriqué selon une recette ancienne (on ne fait pas plus frais!) et pour prendre une bouchée à la boulangerie de Justine, l’arrière-arrière-arrière-petite-fille de Médard, juste à côté.

10, chemin De Quen, Saint-Gédéon

Épicéa

Épicéa

Épicéa

Difficile de demeurer de glace devant le dévouement et la fierté avec lesquels les sœurs augustiniennes et leurs bénéficiaires concoctent leurs vinaigrettes inspirées de la forêt boréale.

80, rue des Hospitalières, Dolbeau-Mistassini

Fromagerie Ferme des Chutes

Fromagerie  Ferme des Chutes

Fromagerie Ferme des Chutes

Les cheddars bios ultra-crémeux de cette laiterie-fromagerie valent à eux seuls le détour! Le yogourt Authentik est aussi à découvrir.

2350, route Saint-Eusèbe, Saint-Félicien

Les délices du Lac-Saint-Jean

Les délices du Lac-Saint-Jean

Les délices du Lac-Saint-Jean

Avec les bleuets sauvages cueillis sur les terres familiales, Émilie Gaudreault crée de petites merveilles. Un arrêt incontournable. Pour faire le plein de confitures, beurres et tisanes aux saveurs boréales.

170, rue Principale, Albanel

Microbrasserie du Lac Saint-Jean

Microbrasserie du Lac Saint-Jean

Microbrasserie du Lac Saint-Jean

Un arrêt gourmand à ne pas manquer dans le charmant village de Saint-Gédéon. En plus de proposer un menu qui fait la part belle aux meilleurs produits du terroir (on a tellement aimé les fondants au fromage Perron qu’on en a recommandé une deuxième assiette!), on peut déguster la Tante Tricotante, la Gros Mollet et autres Cache à épices, les super bières qui font la renommée de l’endroit et qui, chacune à leur façon, racontent un petit bout d’histoire de la région.

120, rue de la Plage, Saint-Gédéon