Recettes  

Bon ou mauvais pour les dents?

Bon ou mauvais pour les dents?

Une pomme vaut un brossage, les gommes protègent contre la carie, les poules ont des dents… On ne compte plus le nombre de mythes entourant la santé dentaire, mais qu’en est-il exactement ? Pour séparer le bon grain de l’ivraie, on s’amuse à répondre à cette série de vrai ou faux.

Vrai ou faux?

1. Une pomme vaut un brossage de dents.

FAUX. Rien ne peut remplacer le travail de la brosse à dents. Croquer dans un aliment ne peut déloger la plaque simplement en le mastiquant. Toutefois, le fruit frais a un avantage : il nous fait saliver. On pourrait se demander si les fruits, à la fois sucrés et acides, ne favorisent pas la carie. Ce n'est pas le cas. La mastication stimule suffisamment la production de salive pour rincer la bouche du sucre naturel des fruits et neutraliser leur acidité.

2. Toutes les gommes sans sucre protègent contre la carie.

FAUX. Seule la gomme sans sucre avec xylitol (un substitut de sucre naturel extrait d'écorces de bouleau) possède un réel effet protecteur, en réduisant le nombre de bactéries cariogènes présentes dans la salive. Les autres gommes sans sucre sont tout de même préférables à la gomme à mâcher sucrée, car leurs substituts de sucre n'entraînent pas la production d'acide néfaste pour les dents. Mâcher de la gomme sans sucre augmente la production de salive et aide aussi à déloger certains aliments. Sachez toutefois que mastiquer de la gomme continuellement peut entraîner des problèmes de la mâchoire en usant certaines composantes articulaires.

3. Les produits laitiers sont bons pour nos dents.

VRAI. Le lait, le yogourt et le fromage sont de précieux alliés de notre santé dentaire. Leur teneur en vitamine D, en calcium et en phosphore crée un environnement favorable au maintien de l'émail. En outre, une protéine laitière — la caséine — s'agrippe aux dents et rend l'émail moins soluble. Enfin, les produits laitiers sont alcalins et aident à neutraliser rapidement l'acidité dans la bouche. Notez que même si le yogourt est un aliment acide, sa composition en fait tout de même un aliment protecteur de nos dents. La palme d'or va au lait et au yogourt nature, sans sucre ajouté. Mais peu importe le produit laitier que vous consommez, vos dents vous en sauront gré.

4.Manger du citron élimine les bactéries dans la bouche.

FAUX. Plusieurs produits nettoyants ont une odeur de citron, mais cet agrume ne produit pas le même effet dans la bouche ! Au contraire, mastiquer ou sucer un citron (ou des bonbons surs) expose longuement l'émail des dents à l'acidité, favorisant son érosion. La perte d'émail engendre une sensibilité dentaire et facilite le développement de la carie. Sans bannir les aliments acides, comme les agrumes, la rhubarbe, la tomate, les boissons sucrées ou diète, le vinaigre et le vin, on doit tout de même éviter leur contact prolongé avec les dents. Autres conseils : bien se rincer la bouche avec de l'eau après en avoir mangé et attendre au moins 30 minutes avant de se brosser les dents pour que la friction n'endommage pas davantage l'émail « ramolli » par l'acidité.

5. Les boissons « diète » sont un meilleur choix pour nos dents.

FAUX.Les substituts de sucre (aspartame, sucralose, acésulfame potassium) présents dans les boissons diètes ne sont pas cariogènes comme le sucre. Hélas, avec ou sans sucre, les boissons gazeuses sont acides, au même titre que les boissons énergisantes, les boissons sportives ou énergétiques et les eaux aromatisées sucrées. Toutes ces boissons populaires auprès des jeunes altèrent l'émail de leurs dents, moins mature et, par conséquent, plus sensible à l'érosion. Pour étancher la soif, l'eau et le lait demeurent les meilleurs choix. Lorsqu'une boisson sucrée ou diète est consommée, il faut éviter de la siroter ou de promener le liquide dans la bouche. L'utilisation d'une paille pour acheminer la boisson vers le fond de la bouche peut s'avérer utile.

6. On doit bannir les raisins secs, beaucoup trop collants.

FAUX. Contrairement au caramel et aux bonbons collants, les fruits séchés consommés en petite quantité fournissent de l'énergie, des fibres et plusieurs nutriments. Inutile de s'en priver à condition de respecter certaines consignes. Comme les fruits secs sont sucrés, acides et très collants aux dents, la solution consiste à en limiter la fréquence et à éviter les contacts prolongés avec les dents. De plus, au lieu de les manger seuls en collation, on le savoure durant les repas ou on les combine à des aliments protecteurs comme les noix, les arachides ou un morceau de fromage. Ces coéquipiers demandent une bonne mastication qui aide à déloger les fruits séchés agrippés aux dents, en plus de stimuler la production de salive.

7. Miel, cassonade, sirop d'érable… Peu importe, ils sont tous cariogènes.

VRAI.En plus du sucre blanc, la cassonade, le miel, la mélasse et le sirop favorisent la carie. Sans oublier la majorité des mots qui finissent par « ose » comme le fructose, le maltose, le glucose, le dextrose, etc.

8. Boire un thé très chaud rend nos dents sensibles.

FAUX.La sensibilité dentaire au chaud ou au froid est souvent due à une régression de la gencive ou à un émail endommagé par une fissure, un bris ou de l'érosion causée par des aliments acides. La consommation de boissons chaudes, comme le thé, n'altère pas les dents saines. Par contre, le thé peut être responsable de taches sur les dents, d'où l'importance d'un nettoyage professionnel régulier.

9. Pas de brosse à dents ? Mieux vaut mastiquer un morceau de fromage.

VRAI.Le fromage, surtout celui à pâte ferme, comme le cheddar et le gruyère, est un excellent aliment protecteur contre la carie. 1) Le fromage ferme contient très peu de lactose, ce sucre naturel du lait qui est aussi le moins cariogène. 2) Étant alcalin, le fromage neutralise rapidement l'acidité dans la bouche. 3) Ses matières grasses et ses protéines couvrent nos dents, les protégeant ainsi de l'acide relâché par les bactéries dans la bouche. 4) Le calcium et le phosphore qu'il contient s'infiltrent dans l'émail des dents et favorisent sa reminéralisation. 5) Mastiquer un morceau de fromage produit plus de salive et aide à déloger les dépôts de nourriture. Un seul petit morceau consommé à la fin d'un repas suffit pour avoir une action protectrice.

10. Croquer dans des glaçons peut briser nos dents.

VRAI.Certaines personnes adorent croquer des cubes de glace. Mais les aliments durs comme les glaçons, les bonbons durs et les grains de maïs non éclatés peuvent endommager les dents. À l'inverse, manger des aliments trop mous n'est pas bon pour nos mâchoires. Il est bon de croquer et de mastiquer, mais sans exagération.

Mots et maux de la bouche

  • 
  • Émail : Partie externe et visible de nos dents. C'est aussi le tissu le plus rigide du corps humain.
  • Plaque : Pellicule collante, aussi appelée biofilm, qui s'accumule sur les dents. Composée principalement de bactéries, la plaque peut être délogée par un bon brossage et par la soie dentaire, faute de quoi un tiers de la dent ne sera pas nettoyée.
  • Tartre : Si la plaque n'est pas enlevée après seulement 24 à 36 heures, elle durcit et se transforme en tartre. Seul un nettoyage professionnel par un hygiéniste dentaire permet d'enlever le tartre sur les dents et sous les gencives.
  • Carie : Maladie de la dent qui survient quand les bactéries ont produit suffisamment d'acide pour dissoudre l'émail, y creuser un trou et infecter éventuellement le tissu dentaire. Une alimentation riche en sucres et une mauvaise hygiène de la bouche et des dents en sont les grands coupables.
  • Gingivite : Inflammation caractérisée par des rougeurs, de l'enflure et des gencives qui saignent facilement. Peut mener au déchaussement et à la perte des dents.

Merci à l'Ordre des hygiénistes dentaires du Québec pour ses précieux conseils.

Hélène Laurendeau

Hélène Laurendeau

Passionnée d’alimentation, de santé et de voyages gourmands, Hélène adore partager ses trouvailles avec le grand public. Diplômée en nutrition (Université de Montréal) et en épidémiologie (McGill), elle est active dans les médias depuis plus de 25 ans. À la télévision, elle fait équipe avec Ricardo depuis 2005 pour vulgariser ses connaissances avec la bonne humeur qu’on lui connaît. À la radio, Hélène collabore aussi chaque jeudi à l’émission Bien dans son assiette (Ici Radio-Canada Première). On peut également la lire dans le magazine Ricardo. Pour suivre Hélène sur les réseaux sociaux :
Twitter : @Hlne_Laurendeau
Facebook : Hélène Laurendeau Nutritionniste

Évaluer cet article

Connectez-vous pour évaluer cet article et pour écrire vos commentaires!

Connexion

Vous n'êtes pas membre de ricardocuisine.com? Inscrivez-vous dès aujourd'hui

En raison d’un nombre important de questions, nous ne pouvons malheureusement répondre à tous. Visitez notre Foire aux questions qui regorge d’informations utiles. Merci de votre enthousiasme pour la cuisine de RICARDO!

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Votre commentaire doit se conformer à notre nétiquette.

512 caractères maximum