Cocktails à cultiver

Mis en ligne le 16 mai 2017 5 stars (1)
Cocktails à cultiver

Cet été, bonifiez vos boissons avec ce qui pousse dans votre jardin. Si simples à cultiver, les herbes entrent dans la préparation de cocktails comme le mojito (ah, la menthe !) et le Pimm’s Cup (connaissez-vous la mélisse ?). Sur un grand terrain ou sur le bord d’une fenêtre, plantez quatre variétés d’herbes qui élèveront vos talents de mixologue à un niveau supérieur.

MENTHE
Plus cette herbe vivace polyvalente est fraîche, plus son goût est relevé. En outre, la menthe que l’on fait pousser à la maison s’avère plus puissante que celle, même fraîche, du supermarché.

Culture Toutes les variétés de menthe, particulièrement la menthe poivrée, sont très faciles à faire pousser. Dès le milieu de l’été, vous ne saurez déjà plus quoi faire de toutes ses feuilles ! Si vous la plantez en pleine terre, votre jardin sera vite envahi par cette colonisatrice-née. Il est donc préférable de la garder en pot. Cette herbe croît dans un sol légèrement humide et ne nécessite aucun engrais. Au jardin, elle accompagne bien les légumes de la famille du brocoli et du chou-fleur, en plus d’enrichir le goût des petits pois et des tomates.

Cueillette Pour accroître la quantité de jeunes feuilles, procédez régulièrement au pincement du plant. Cette technique de taille stimule la ramification. Elle consiste à casser l’extrémité des tiges avec les doigts. La plante poursuivra ainsi sa croissance sur deux tiges au lieu d’une seule à partir de l’endroit où vous l’aurez pincée. Et ne laissez pas vos plants fleurir : la saveur des feuilles atteint son sommet juste avant la floraison. Ensuite, elle sera plus amère.

Dégustation De nombreux cocktails mettent en vedette la menthe fraîche, dont le Mint Julep et le mojito classique.

Basilic
Si vous avez l’habitude du basilic de l’épicerie, préparez-vous à faire une belle découverte. Les jeunes feuilles tout juste cueillies présentent une saveur intense et légèrement poivrée, avec des notes florales.

Culture Le basilic engendre bien des insécurités chez le jardinier amateur. Avec raison : cette plante peut donner du fil à retordre, car elle exige un degré d’humidité constant, la bonne quantité d’eau et un bon drainage. Une fois le juste équilibre atteint de ce côté, le plant nécessite de la chaleur et de six à huit heures d’ensoleillement quotidien. Bon à savoir : le soleil direct favorisera la formation des huiles essentielles.

Cueillette Ce qu’il y a de merveilleux avec les herbes, c’est que la récolte régulière des feuilles rend les plants plus touffus. Alors, pincez-les souvent ! Ne laissez pas votre basilic fleurir, même s’il fait une magnifique plante ornementale. Après quelques saisons, il devient fibreux et son goût s’atténue. Il est donc recommandé de renouveler chaque année vos plants afin de toujours profiter de sa saveur fraîche et piquante.

Dégustation Cette herbe fait des miracles avec les agrumes et le concombre. Ajoutez-en quelques feuilles à votre prochain gin-fizz ou essayez-la dans un daïquiri lime basilic. Comme ses huiles essentielles se détériorent rapidement après la cueillette, incorporez-la à votre boisson juste avant le service.

Mélisse
Rien n’évoque mieux l’été que le goût acidulé du citron… surtout quand il est accompagné du tintement des glaçons ! Encore méconnue, la mélisse (aussi appelée baume mélisse ou mélisse officinale) fait de plus en plus d’adeptes grâce à son parfum à la fois herbacé et citronné.

Culture Cette plante robuste, qui fait partie de la famille de la menthe, est tout aussi facile à cultiver. Son parfum intense contribue à bien la protéger des maladies et autres parasites. Elle croît bien dans la chaleur d’un pot et, puisqu’elle ne développe pas de racines rampantes, contrairement à la menthe, c’est une compagne de bac plus accommodante que sa cousine. La fertilisation de cette herbe atténuera ses parfums et sa saveur : elle n’a besoin que de soleil et d’eau. Grâce à sa capacité d’attirer les abeilles pollinisatrices au jardin, la mélisse est par conséquent bénéfique à la performance de plusieurs autres plantes comestibles.

Cueillette Comme pour la menthe et le basilic, pincez souvent les tiges pour obtenir une plante fournie et récoltez les feuilles avant la floraison. Celle-ci aura lieu vers la fin de la saison (ou jamais, si vous pincez ses tiges régulièrement).

Dégustation  Ajoutez quelques feuilles de mélisse à un pichet de limonade au rhum blanc ou garnissez-en un Pimm’s Cup pour une touche des plus rafraîchissantes. Un petit truc : frottée sur la peau, elle fait un excellent chasse-moustiques… si cela ne vous dérange pas de sentir le citron frais !

Comment boire vos surplus d’herbes ?

Infusez-les dans de l’alcool
Glissez quelques tiges de l’herbe fraîche de votre choix dans une bouteille d’alcool (vodka, rhum, gin).Refermez-la bien et mettez-la au lave-vaisselle le temps d’un cycle de lavage normal afin que la chaleur intensifie l’infusion.

Fabriquez-en des sirops
Pour donner du pep à un Mint Julep, nous avons confectionné un sirop à la menthe. Mais vous pouvez faire de même avec n’importe quelle herbe que vous avez en quantité sous la main. Essayez un martini à la vodka aromatisée à la vanille et au sirop de lavande ou une margarita classique rehaussée d’un trait de sirop de coriandre.

Congelez-les
Ajoutez des herbes à l’eau de votre bac à glaçons et utilisez-les dans vos cocktails. En plus d’être décoratives dans le verre, les feuilles emprisonnées dans la glace conféreront, en fondant, une délicate saveur herbacée à vos boissons.

cocktail dans un pot de fleur

Shiso
C’est l’une des herbes aromatiques préférées des Japonais, qui l’apprécient pour sa saveur umami. Goûtez à une feuille avant d’en ajouter à votre recette, car mieux vaut vous habituer doucement à sa saveur inhabituelle, entre le poivre et la cannelle.

Culture Facile à trouver dans les centres de jardinage, le shiso se présente en deux variétés : rouge et verte. La première est souvent utilisée comme plante ornementale ou dans des condiments aux fruits (comme l’umeboshi, une prune macérée japonaise). La seconde est la variété la plus polyvalente, en plus d’être le meilleur choix pour votre jardin d’herbes. Puisque c’est une plante sensible à l’humidité, faites-la pousser comme le basilic, en lui procurant beaucoup de soleil et en enlevant des feuilles pour stimuler sa croissance.

Cueillette À la fin de l’été, vous pouvez laisser fleurir le shiso et utiliser les fleurs comme garniture pour les cocktails, ou alors pincer les bourgeons pour que poussent de nouvelles feuilles.

Dégustation Les amateurs de shiso l’adorent dans un mojito, en remplacement de la menthe. Vous pouvez également ajouter ses feuilles joliment dentelées dans un martini vodka avec un trait de vermouth et quelques gouttes de jus de lime.

Commentaire

  1. Très instructif moi qui cultive plusieurs plantes je ne connaissait pas le schiso .z

Évaluer cet article

Connectez-vous pour évaluer cet article et pour écrire vos commentaires!

Connexion

Vous n'êtes pas membre de ricardocuisine.com? Inscrivez-vous dès aujourd'hui!

En raison d’un nombre important de questions, nous ne pouvons malheureusement répondre à tous. Visitez notre Foire aux questions qui regorge d’informations utiles. Merci de votre enthousiasme pour la cuisine de RICARDO!

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Votre commentaire doit se conformer à notre nétiquette.

512 caractères maximum