Recettes  

Cuisine ensoleillée

Cuisine ensoleillée

La cuisine mexicaine fait partie de la fièvre latino que connaît l'Amérique du Nord. Ce nouvel engouement est global et laissera à coup sûr sa marque dans nos assiettes...

On parle d'une cuisine chaude, colorée, pleine de goûts, qui a fait sa première vraie percée dans les années 80. C'est l'époque de gloire de la Corona et le triomphe de la margarita. La fête passée, le plaisir s'est éventé. Mais cette fois-ci, c'est l'armada au grand complet qui est au rendez-vous. La musique est enivrante. Après Ricky Martin et Cesaria Evora, on se laisse porter par les rythmes latins de Marc Anthony et Shakira. La langue est douce et la cuisine toujours aussi « hot ».

Même les grandes chaînes de restaurants offrent maintenant les fajitas mexicains. Je vous le concède, ce n'est pas de la haute voltige, mais c'est tout de même un signe de l'influence mexicaine dans notre quotidien. Les Mexicains ont su associer leur cuisine à la fête, ce qui n'est pas le cas de plusieurs autres cuisines ethniques. Les rituels à table sont simples et dépourvus de snobisme.

Le «tex-mex»

Lorsqu'on parle de cuisine mexicaine, on la confond souvent avec la cuisine « tex-mex ». Force est d'admettre que les deux cuisines ont des similarités dues entre autres à leur climat et à leur situation géographique. La cuisine « tex-mex », comme son nom l'indique, est un mélange entre la cuisine texane et mexicaine.

Tout comme leur frontière, plusieurs de leurs ingrédients sont communs et certains des plats ont des affinités plus qu'évidentes. Bien qu'ils utilisent la tortilla ou qu'ils soient piquants, le burrito et le chili con carne, souvent associés au Mexique, sont pourtant texans et non mexicains.

Côté piment, le Mexique s'y connaît. Ce serait un des plus vieux condiments connus. On en a retrouvé à Mexico dans des sites archéologiques datant de 7 000 ans av. J.-C. Le Jalapeño, ce petit piment vert, est le piment le plus connu en Amérique du Nord. Quant aux petits piments oiseaux ou au Seranno, qu'ils soient frais, séchés ou en sauce, ils sont parmi les plus forts. En règle générale, plus un piment est petit, plus il est piquant.

C'est chaud, c'est chaud!

Lorsqu'on mange un plat épicé ou piquant, on a le réflexe de boire pour atténuer l'effet brûlant. Mais le fait de boire de l'eau, de la bière ou du vin ne fait qu'empirer la situation. On devrait plutôt manger un morceau de tortilla ou du pain parce qu'ils agissent comme une compresse sur la langue ou, encore, prendre des produits laitiers parce qu'ils contiennent de la caséine, une protéine qui diminue la sensation de brûlure. C'est d'ailleurs pour cela qu'on trouve beaucoup de crème sure dans la cuisine mexicaine.

Le goût incendiaire des piments provient de la capsaïcine, une substance qui stimule la digestion et qui, selon des études récentes, agirait comme un coupe-faim. Si les piments brûlent la bouche, par contre ils rafraîchissent le corps. Quand on mange des plats très épicés, on se met à transpirer. La sueur, en s'évaporant, a un effet rafraîchissant qui pourrait expliquer la popularité des piments auprès des Mexicains. On trouve plus d'une centaine de variétés de piments au Mexique. Si on veut que le piment soit moins brûlant, il faut retirer les graines et les membranes blanches.

Au Mexique, les piments sont en vedette, mais il est faux de croire que tout est brûlant. Les piments sont utilisés d'abord pour leur parfum et ensuite pour le grand « high » qu'ils procurent. L'essayer, c'est l'adopter. Ay ! Caramba !

Des recettes !

Vous aimeriez vous rendre en Floride, à Cuba ou au Mexique ? Je vous ai concocté un menu qui s'inspire de la cuisine de ces trois destinations grandement appréciées des Québécois : un cocktail et un potage cubain – un mojito et une crème de patates douces au gingembre et au rhum, une tarte à la lime floridienne et quelques plats aux parfums mexicains tels que des fajitas de poisson, un guacamole, une salade de maïs et de haricots à œil noir et un poulet mariné à la tequila, sauce au chocolat.

Ricardo

Ricardo

Évaluer cet article

Connectez-vous pour évaluer cet article et pour écrire vos commentaires!

Connexion

Vous n'êtes pas membre de ricardocuisine.com? Inscrivez-vous dès aujourd'hui

En raison d’un nombre important de questions, nous ne pouvons malheureusement répondre à tous. Visitez notre Foire aux questions qui regorge d’informations utiles. Merci de votre enthousiasme pour la cuisine de RICARDO!

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Votre commentaire doit se conformer à notre nétiquette.

512 caractères maximum