Recettes  

20 astuces pour recevoir

20 astuces pour recevoir

C'est votre tour de recevoir cette année pour le temps des fêtes et déjà vous sentez la panique monter en vous? Voici 20 trucs pour s'attaquer à la logistique de la reception.

Le secret : le timing

Les filles de notre génération cuisinent peu et reçoivent rarement, faute de temps. Heureusement, le chum ou le mari prend de plus en plus sa place. Rien ne vaut une alliance pour travailler moins et s'amuser ferme. On ne baisse pas les bras devant l'ampleur de la chose, mais on s'organise comme jamais. Loin de nous l'idée de gérer votre temps, mais pour avoir reçu beaucoup, nous avons noté des trucs qui nous facilitent maintenant la vie. 

1. Règle numéro 1 : tout se planifie,de la préparation des glaçons au dernier café de la soirée. Il faut agir comme si on était son propre traiteur. Même la musique peut être planifiée avant l'arrivée des invités. Ce sont habituellement les petits détails qui nous tuent : l'eau minérale qu'on a oublié d'acheter, les vins mal réfrigérés, le pain non coupé...

2. Déterminer le menu à l'avance : si vous êtes plus de six ou huit, oubliez les repas à sept services. Par expérience, les gens apprécient plus un repas où tout s'enchaîne et où les hôtes ne sont pas toujours en train de courir. Le buffet, en tout ou en partie, est souvent un excellent choix pour les groupes. À titre indicatif, si vous avez envie d'un grand souper, voici l'ordre habituel d'un repas gastronomique : amuse-gueule, entrée froide, potage, entrée chaude, plat principal, salade, fromages, desserts, café et mignardises. Choisissez les services qui vous intéressent.

3. Se structurer avec une feuille de route : prenez le temps d'écrire le menu sur une feuille où chaque service est annoté des accompagnements ou des autres particularités de la recette comme les plats de service qui seront utilisés. Fixez ces notes sur le réfrigérateur. De cette façon, si quelqu'un vous donne un coup de main, ce sera clair et précis… comme une recette. D'une fête à l'autre, nous gardons ces notes pour les bonifier au fil des ans, ce qui réduit la planification des fêtes suivantes. On doit avoir confiance en soi. L'important, c'est de donner l'impression de savoir ce qu'on fait.

4. Planifier la vaisselle : une fois les invités arrivés, ce n'est plus le temps de fouiller dans le fond de ses armoires pour un bol qu'on sort une fois par année. Pour notre part, nous décidons toujours à l'avance dans quelles assiettes nous servirons l'entrée, le plat principal, le dessert et les autres services s'il y a lieu. Dans le feu de l'action, on oublie souvent que l'on avait de belles assiettes à dessert léguées par une grand-mère. C'est aussi bon de savoir à l'avance si on doit laver de la vaisselle entre deux services.

5. Acheter l'alcool à l'avance, dès le moment où vous connaissez votre menu.

6. Synchroniser apéro et amuse-gueule : pour l'apéro, offrez des amuse-gueule en même temps que l'alcool. Deux ou trois variétés suffisent. Si vous n'avez pas le temps de les préparer, de bonnes olives dans l'huile, des pailles au fromage du commerce légèrement réchauffées avant le service et des crudités avec une trempette présentée dans des demi-citrons évidés vous sauveront la vie. Dispersez les bouchées, avec des serviettes de table, à différents endroits pour en faciliter la circulation et vous éviter d'avoir à les servir.

7. Les entrées : il est plus simple de commencer le repas par une entrée froide (vitello tonnato, saumon fumé ou mariné, terrine, assiette d'antipasti, verdure au chèvre et aux fruits) ou un potage. Moins il y a de cuissons de dernière minute, mieux on s'en portera. Si le nombre d'invités le permet, l'entrée froide peut même être montée au réfrigérateur à l'avance.

8. Concentrez votre énergie sur le nerf de la guerre : le plat principal. Celui-ci demande plus de planification et de préparation. Encore une fois, si vous êtes nombreux, évitez les cuissons de dernière minute. Misez sur des plats en sauce ou des pièces de viande rôties au four qui ne nécessitent pas trop de manipulation après cuisson. Prenez par exemple le rôti de dinde aux canneberges et au porto. C'est parfait. Pas de découpage en vue.

9. Cuisiner des recettes éprouvées : idéalement, on ne reçoit pas avec une nouvelle recette. En testant son menu avant de recevoir, cela permet entre autres de savoir combien de temps prennent la préparation et la cuisson et, plus important encore, on sait si on aime vraiment la recette. Cela nous fait penser à une amie qui nous a reçus un jour avec une nouvelle recette. Le plat devait être prêt en 30 minutes. Après 1 h 30 de cuisson, le porc était encore dans le four. Nous avons finalement mangé à 21 h… avec les enfants qui dormaient dans leur assiette.

10. Les plats de dernière minute : si une recette doit se faire juste avant le service, coupez les ingrédients et déposez-les dans de petits bol, comme dans les émissions de cuisine. Il ne restera que l'assemblage ou la cuisson du plat à faire au dernier moment.

11. Les accompagnements : la journée avant la réception, préparez à l'avance les plats d'accompagnement qui ont simplement besoin d'être réchauffés ou qui se servent froids, comme un gratin de pommes de terre, des flans, des carottes glacées… Vous pouvez aussi concocter votre vinaigrette et laver la salade. On touillera les deux juste au moment de servir.

12. Les desserts : comme pour le plat principal, ne choisissez pas un dessert qui doit être préparé à la dernière minute; un sabayon par exemple. Commencez par la préparation du dessert. Celui-ci demande souvent plus d'attention et c'est généralement le souvenir qui sera conservé du repas. La plupart des desserts peuvent être faits la veille. C'est le cas de la bûche, des tartes, des truffes, du sucre à la crème, de la crème caramel, etc. Ne faites pas comme un membre de notre famille dont nous tairons le nom par crainte de représailles ( ! ) qui nous a annoncé à table, lors du service du plat principal, qu'il s'en allait peler les pommes pour faire sa croustade. Nous avons finalement mangé la crème glacée… sans la croustade. Si vous avez peu de place au réfrigérateur, planifiez un dessert qui se conserve à la température de la pièce : tarte, bûche et gâteau sans crème fouettée, etc. S'il vous manque de temps ou que la pâtisserie n'est pas votre force, courez chez le pâtissier.

13. Les fromages : si vous servez des fromages, n'oubliez pas de les sortir environ une heure avant le service. Pour gagner du temps, disposez à l'avance les fromages sur un plateau ou une assiette avec des petites grappes de raisin (idéalement sans pépins) précoupées, des noix et d'autres fruits (poires, figues, etc.), et gardez-les dans un endroit frais.

14. L'eau : prévoyez un pichet d'eau pour la table ainsi que des verres à eau. L'eau gazéifiée est de plus en plus populaire. Nous aimons bien offrir les deux. Fraîche ou froide ? C'est une question de goût.

15. Réserver ses produits : il y a des denrées qu'il faut réserver ou commander à l'avance : des pains spéciaux à la boulangerie, les huîtres, si vous les achetez en grande quantité, le rôti de dinde chez le boucher, les pâtisseries et les chocolats fins, les copeaux de chocolat chez le chocolatier.

16. Penser aux enfants : pour que les soirées entre amis soient aussi agréables pour les parents que pour les enfants, nous réservons à l'occasion une gardienne. Elle amuse les enfants et cela permet aux parents de profiter d'un bon repas. Nous préparons une table décorée pour les enfants avec quelques surprises comme des cadeaux collés sous les chaises.

17. L'alcool au froid : il n'y aura pas de place dans le réfrigérateur pour ranger les boissons gazeuses et l'alcool ? Pas de problème. En hiver, prévoyez un grand bac avec de la neige. L'été, on remplit le même bac avec de la glace et un peu d'eau. Certains utilisent même leur baignoire !

18. Le café : avant même l'arrivée des invités, préparez le service du café : café moulu, sucre et choix de thés et tisanes. Idéalement, il doit ne rester qu'à appuyer sur le bouton de la cafetière. Si vous êtes nombreux, sachez que plusieurs supermarchés louent ou prêtent des cafetières d'une vingtaine de tasses.

19. Dresser la table : dix minutes avant l'arrivée des premiers invités, ce n'est plus le moment de dresser la table et de penser à un centre de table. Pour les fleurs, à Noël, déposez-les dans un vase rempli de canneberges rouges et d'eau. Mais ce qui attire le plus l'attention, c'est l'étoile de glace comme centre de table.

20. Place à l'improvisation : malgré toute la planification du monde, ce sera quand même chaotique par moments… mais de si beaux souvenirs. Et puis, si finalement les carottes avaient été oubliées au réfrigérateur, tant pis, nous les mangerons demain avec les restes de dinde. Ça n'arrive rien qu'une fois par année !

Ricardo

Ricardo

Évaluer cet article

Connectez-vous pour évaluer cet article et pour écrire vos commentaires!

Connexion

Vous n'êtes pas membre de ricardocuisine.com? Inscrivez-vous dès aujourd'hui

En raison d’un nombre important de questions, nous ne pouvons malheureusement répondre à tous. Visitez notre Foire aux questions qui regorge d’informations utiles. Merci de votre enthousiasme pour la cuisine de RICARDO!

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Votre commentaire doit se conformer à notre nétiquette.

512 caractères maximum