Saint-Valentin, quand tout se mange avec les doigts...

Mis en ligne le 8 janvier 2012 0 star (0)
Saint-Valentin, quand tout se mange avec les doigts...

Rien de mieux, pour célébrer la Saint-Valentin, que de mettre tous vos sens à profit… Voilà pourquoi nous vous proposons de savoureuses bouchées à manger avec les doigts. Cocktail de crevettes réinterprété, petites crêpes au canard, macarons rose bonbon, petits gâteaux épicés… bon à s'en lécher les doigts.

Pour conquérir le cœur (et la panse) de votre soupirant ou de votre amoureuse, nous vous proposons des bouchées à déguster avec les doigts, faciles à préparer et irrésistibles. Que vous en soyez à votre premier rendez-vous avec elle ou lui, ou que vous soyez comme les deux doigts de la main, la réussite de cette soirée passe d'abord par une bonne planification.

 

  • Désorientez votre partenaire. Mangez sur une table basse au salon. Sortez les chandelles et les lumignons.
  • Un raccourci pour le cocktail de crevettes : achetez-les déjà cuites, préparez la sauce à la mangue et au raifort quelques jours à l'avance et relaxez-vous. Une entrée exquise en deux temps, trois mouvements!
  • Simples et raffinées, les crêpes au canard confit feront vite craquer votre Valentin ou votre Valentine. Apprêtez les crêpes la veille, procurez-vous deux cuisses de canard confites chez votre boucher et tranchez préalablement les légumes de la garniture. De cette façon, vous n'aurez qu'à réchauffer les crêpes et le canard au dernier moment et vous ne remuerez le petit doigt que pour les déguster !
  • Une Saint-Valentin sans chocolat ? Inconcevable ! Pour l'occasion, nous vous suggérons de jolis petits gâteaux épicés au chocolat à cuisiner le jour précédent. Si votre force n'est pas en cuisine, remplacez ces gâteaux par une fondue au chocolat et ajoutez-y les épices. Original et tout simplement savoureux !
  • Pour terminer la soirée avec doigté, le rince-doigts s'avère tout indiqué ! Mais gare : ce petit bol d'eau chaude parfumée à l'orange et à l'anis étoilé n'est pas à boire. Si votre amoureux le confondait par malheur avec une soupe, vous vous en mordriez les doigts...

Évaluer cet article

Connectez-vous pour évaluer cet article et pour écrire vos commentaires!

Connexion

Vous n'êtes pas membre de ricardocuisine.com? Inscrivez-vous dès aujourd'hui!

En raison d’un nombre important de questions, nous ne pouvons malheureusement répondre à tous. Visitez notre Foire aux questions qui regorge d’informations utiles. Merci de votre enthousiasme pour la cuisine de RICARDO!

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Votre commentaire doit se conformer à notre nétiquette.

512 caractères maximum