Recettes  

Le Noël de Ricardo et de sa famille: planifier pour mieux recevoir

Le Noël de Ricardo et de sa famille: planifier pour mieux recevoir

Par Anne Desjardins, Le Soleil

4 décembre 2009

(Québec) Très tendance, avec ses teintes de rouge et de turquoise, le magazine Noël 2009 propose cinq topos pratiques : un élégant cocktail en verrines mis en images à l'Hôtel de Glace, un apéro de tapas entre amis qui renouvelle le genre, la carotte au goût du jour, la douceur des recettes à la crème et le plaisir de cuisiner des cadeaux pour dents sucrées. Mais c'est le dossier de 20 pages intitulé «Noël entre tradition et modernité» qui se révèle le clou du magazine. «Contrairement aux fêtes comme les anniversaires, à Noël, on peut prendre le temps de bien se préparer parce qu'on est en congé et qu'on n'a pas à se taper le bain ou les devoirs», souligne Ricardo.

 

Rédactrice en chef du magazine, sa femme Brigitte a su trouver avec son équipe un thème idéal en cette période de récession économique où, plus que jamais, nos repères et le serrage de coudes en famille sont importants. «Pour ce dossier, nous sommes partis des saveurs de Noël que nous aimons tous retrouver : la dinde, le ragoût, la tourtière. C'est le côté classique et réconfortant, dit-elle. Mais, en même temps, nous avons travaillé sur la présentation pour lui donner un côté innovateur.» La purée de pommes de terre se trouve formée en ravissants bonhommes de neige, la dinde de Noël est farcie au ragoût de boulettes, la farce de la dinde est présentée sous forme de tarte à croûte unique, et la dinde voit sa préparation facilitée grâce au concept du rôti. «Même si l'accent est mis sur des saveurs connues et aimées, en virant les recettes à l'envers, vous allez tout de suite lancer les conversations parmi vos invités, qui vont parler longtemps de leur Noël!» assure Ricardo en riant.


De l'organisation pour plus de plaisir!

Comment fête-t-on Noël chez les Coutu-Larrivée? «Le 24 décembre, on invite les amis et on fait une immense glissade dans la cour, avec un grand feu, des flambeaux partout, des chants de Noël», rappelle Béatrice, 11 ans, l'aînée des trois filles du couple. Un disque favori? Les chansons du crooner Harry Connick Jr. Au menu : chocolat chaud aux guimauves, sandwichs pas de croûte et salade de macaroni, biscuits maison.

Le père Noël ne manque jamais de passer saluer son monde de loin avant d'aller faire sa tournée de cadeaux, qui seront distribués le lendemain matin par les grands-parents. «On passe la journée du 25 dans nos pyjamas neufs, on déballe les présents, et le soir, c'est le souper en famille», de conclure Ricardo. Sur la table, non seulement les saveurs de Noël sont présentes, mais aussi les couleurs grâce à un carpaccio de betteraves au fromage de chèvre ou à une salade verte aux grains de grenade bien rouges. On choisit des chandelles en forme de sapin et on décore même le plus simple des gâteaux aux couleurs de la saison.Mais, l'important pour une fête réussie, c'est de savoir s'organiser et planifier d'avance, comme si vous étiez votre propre service de traiteur.


Quelques suggestions de Ricardo

1. Tout commence par une liste détaillée. Menu (avec plats se préparant d'avance), achats (alcool inclus), commande de viande au boucher. Ne pas oublier les garnitures (légumes, salades, herbes, décorations). «C'est aussi le moment idéal pour encourager nos producteurs locaux», rappelle le populaire animateur, qui est aussi le parrain de la Tablée des chefs, un organisme destiné à développer l'autonomie alimentaire et culinaire des familles démunies grâce à l'implication des chefs cuisiniers québécois.

2. Privilégier la formule buffet. Si vous êtes plus de huit personnes, le buffet est de mise plutôt qu'un repas gastronomique. Ne pas planifier plus d'un plat qui demande du travail durant le service. «Le gratin dauphinois ou le ragoût de boulettes se cuisinent d'avance, et le rôti de dinde farci est plus facile à réussir et à servir qu'une dinde entière», souligne Ricardo.

3. La gestion de l'alcool est importante. Contrôlez le niveau de consommation et donnez toujours à manger à vos invités en leur servant à boire : trois bouchées froides ou des crudités avec des trempettes du commerce joliment présentées suffisent. Ne pas oublier les verres identifiés aux noms des con vives, la glace et un coin bar qu'un des invités peut se charger de garnir.

 

Pour tous les trucs imbattables de Ricardo et de Brigitte, consultez la rubrique «20 astuces pour mieux recevoir» sur le site www.ricardocuisine.com.

 

Pour en savoir plus : Magazine Ricardo, Noël 2009, vol. 8, no 1. En vente en kiosque.

Évaluer cet article

Connectez-vous pour évaluer cet article et pour écrire vos commentaires!

Connexion

Vous n'êtes pas membre de ricardocuisine.com? Inscrivez-vous dès aujourd'hui

En raison d’un nombre important de questions, nous ne pouvons malheureusement répondre à tous. Visitez notre Foire aux questions qui regorge d’informations utiles. Merci de votre enthousiasme pour la cuisine de RICARDO!

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Votre commentaire doit se conformer à notre nétiquette.

512 caractères maximum