Recettes  

8 questions à Ricardo sur La Tablée des Chefs

En collaboration avec
IGA et La Tablée des Chefs

Saviez-vous que Ricardo est porte-parole de La Tablée des Chefs depuis maintenant plus de 15 ans? C’est une cause qui lui tient énormément à cœur et nous avons voulu en savoir plus sur son implication au sein de cet organisme soutenu par IGA. Voici 8 questions et réponses en rafale avec Ricardo!

D'où est venu l'intérêt de t’impliquer?

« Comment tout a commencé? Il y a une quinzaine d’années, Brigitte et moi pensions bâtir une fondation pour faire une différence dans l'éducation alimentaire des jeunes. À ce moment-là, nous avons rencontré Jean-François Archambault, directeur général et fondateur de La Tablée des Chefs. À l’époque, il nous avait présenté son idée et nous avons immédiatement été charmés. Pourquoi faire une autre structure pour arriver au même objectif? Les valeurs de La Tablée rejoignaient exactement les nôtres. Nous avons donc décidé de nous embarquer à fond la caisse et n’avons pas lâché depuis! »

Le saviez-vous ?

La Tablée des Chefs a pour mission de nourrir les personnes dans le besoin et de développer l’éducation culinaire des jeunes. Depuis plusieurs années, IGA fournit les ingrédients nécessaires pour les ateliers culinaires avec les jeunes.

Qu'est-ce que tu penses qui est méconnu de l’organisme?

« Que ce sont des cours gratuits de cuisine et que l’on travaille sur l’estime de soi et le transfert de connaissances des jeunes. On ne donne pas simplement de la nourriture aux jeunes, on les nourrit tout en les éduquant. La Tablée fait en sorte que les jeunes seront autonomes dans leur alimentation. C’est vraiment un gros plus. »

Quel est le lien principal entre la Tablée des Chefs et RICARDO?

« Le “manger ensemble”, bien sûr. Lorsque les jeunes mangent entre amis ou en famille, c’est prouvé que leurs notes augmentent, que l’interaction avec leurs proches s’accentue, ça crée des liens, le taux d’obésité descend, ça bonifie la culture culinaire familiale et ça va même jusqu’à diminuer le taxage. Avec le livre Mon premier livre de recettes et la section pour les jeunes dans le magazine, on a le même objectif. »

Quotidiennement, quel est ton rôle en tant que porte-parole?

« J'en parle à chaque occasion que j'ai, afin de faire connaître l'organisme. Puisque l’inscription à la Tablée se fait sur une base volontaire du côté des écoles, il faut que tout le monde soit au courant. Ensuite, je visite des écoles, j’anime le combat culinaire annuel de la Tablée et je participe à des collectes de fonds. Fun fact : tous les ans, des entrepreneurs québécois paient plus de 20 000$ à la Tablée pour venir souper avec moi! À la blague, quand je reviens de ces soupers, je rappelle à ma famille qu’ils sont vraiment chanceux de souper avec moi gratuitement, parce que certains paient très cher! » (rires)

Quelle est ta plus grande fierté?

« Jean-François et moi, on pleurait à chaque fin d'activité, au début. Les premières années de mon implication, je revenais dans le char après les activités de la Tablée des chefs et je braillais. Maintenant, quand je vois des jeunes, deux ou trois ans plus tard, qui viennent de finir leur cours de cuisine et qui me disent que la Tablée leur a donné le goût de terminer l’école, je suis vraiment très fier. Quand ils reviennent me voir et que ça commence par un “grâce à vous autres”, je fonds! »

Que pouvons-nous faire pour aider?

« Premièrement, vous pouvez donner à la fondation en effectuant un don volontaire à la caisse chez IGA lors de la semaine de la Tablée, soit du 17 au 23 octobre 2019. Chaque fois que vous donnez, un jeune peut participer à un cours de cuisine gratuitement pendant son année scolaire! Ensuite, vous pouvez être bénévole, participer aux différentes campagnes de financement, ou bien demander à l’école de vos enfants d’avoir accès au programme de la Tablée. Mais le plus important et surtout, le plus facile? C’est de faire connaître la Tablée! »

Quel est ton plus beau souvenir en tant que porte-parole?

« J’en ai plusieurs… mais lors du premier atelier de cuisine que j’ai donné, quand je voyais l’intérêt et les étincelles chez les jeunes, c’était comme à Walt Disney World! On pense que c’est tellement simple et facile de cuisiner, mais ce n’est pas tout le monde qui a eu la chance de juste faire une recette. Et il n’y a rien de plus gratifiant que de réussir une recette, selon moi. Ça sert vraiment à quelque chose, ici. Ce n’est pas comme ma mère qui m’inscrivait à des cours de macramé et de lecture de pistes au mont Saint-Hilaire! » (rires)

Pourquoi donner du temps à l’organisme?

« Selon moi, tu ne peux pas juste recevoir dans la vie, il faut que tu redonnes. Si tu ne redonnes pas à un moment ou à un autre, tu vas manquer quelque chose. Je redonne un bout de ce que je reçois en amour de la part du public depuis tant d’années, et ce, tous les jours. C’est très gratifiant de faire quelque chose pour quelqu'un qui en a besoin. Moi, j’ai choisi quelque chose qui me ressemble : les jeunes et la cuisine. »

Vous désirez donner à la Tablée des Chefs, cette année? Facile! Vous n’avez qu’à faire un don directement chez votre marchand IGA du 17 au 23 octobre 2019. Cet article est une collaboration entre RICARDO, IGA et La Tablée des Chefs

Évaluer cet article

Connectez-vous pour évaluer cet article et pour écrire vos commentaires!

Connexion

Vous n'êtes pas membre de ricardocuisine.com? Inscrivez-vous dès aujourd'hui

En raison d’un nombre important de questions, nous ne pouvons malheureusement répondre à tous. Visitez notre Foire aux questions qui regorge d’informations utiles. Merci de votre enthousiasme pour la cuisine de RICARDO!

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Votre commentaire doit se conformer à notre nétiquette.

512 caractères maximum