Poires pochées au mastic, au safran et à la mandarine d'Ethné de Vienne
Préparation
25 MIN
Cuisson
30 MIN
Réfrigération
2 H
Portions
6

Poires pochées au mastic, au safran et à la mandarine d'Ethné de Vienne

Ingrédients

  • 5 g (2 c. à thé) de mastic (voir note)
  • 140 g (2/3 tasse) de sucre
  • 500 ml (2 tasses) d’eau
  • 2,5 ml (1/2 c. à thé) de safran
  • 2 mandarines, l’une pour le jus et un gros zeste de 2,5 x 2,5 cm (1 x 1 po), l’autre pour les suprêmes
  • 6 poires pas trop mûres, pelées, coupées en deux dans le sens de la longueur et le coeur retiré
  • 125 ml (1/2 tasse) de crème sure ou de yogourt grec nature
  • 15 ml (1 c. à soupe) de miel
  • Croquants au sésame du commerce (de type Sesame Snaps), au goût

Préparation

  1. Dans un mortier à l’aide d’un pilon, broyer le mastic avec 30 ml (2 c. à soupe) du sucre.
  2. Dans une grande casserole, mélanger l’eau, le mastic moulu, le reste du sucre, le safran, le jus et le zeste d’une mandarine. Chauffer à feu moyen 5 minutes ou jusqu’à ce que le sucre soit dissous.
  3. À l’aide d’une grosse cuillère, déposer délicatement les poires dans le sirop chaud, côté bombé vers le bas. Déposer un papier absorbant sur les poires et laisser frémir jusqu’à ce que les poires soient tendres, soit environ 15 minutes ou selon leur fermeté. Retirer du feu. Transvider les poires et le sirop dans un grand bol. Laisser tiédir. Couvrir et réfrigérer 2 heures au réfrigérateur. Les poires se conservent 1 semaine. Au moment de servir, égoutter les poires en conservant le sirop.
  4. Dans un petit bol, mélanger la crème sure et le miel.
  5. Répartir le mélange de crème sure dans six petits bols individuels. Placer 2 demi-poires sur le dessus. Verser délicatement du sirop de poire dans chaque bol. Garnir d’un morceau de croquant au sésame et de suprêmes de mandarine.

Note

Le mastic est produit principalement sur l’île grecque de Chios. Résine issue d’un arbre, le mastic évoque le parfum des conifères et possède la même texture gommeuse qu’eux. On le trouve sous forme de petites billes blanches dans les boutiques spécialisées. À défaut, on peut simplement l’omettre.