Recettes  

Petit guide du poisson durable

Petit guide du poisson durable

Pour connaître la liste rouge (les espèces à éviter) ou les listes jaunes ou vertes (choix durable équivalents).

Le produit: L'aiglefin

  • La saveur: Douce
  • Les espèces à éviter: Aiglefin pêché au chalut
  • Les choix durables équivalents: Aiglefin pêché à la palangre ou à la ligne

Le produit: Le bar

  • La saveur: Moyenne
  • Les espèces à éviter: Bar du Chili
  • Les choix durables équivalents: Bar rayé

Le produit: Calmars

  • La saveur: Douce
  • Les espèces à éviter: Aucune
  • Les choix durables équivalents: Toutes les variétés

Le produit: Le crabe

  • La saveur: Douce
  • Les espèces à éviter: Crabe royal
  • Les choix durables équivalents: Crabe des neiges, crabe dormeur, crabe commun, crabe araignée, crabe épineux

Le produit: Les crevettes

  • La saveur: Douce
  • Les espèces à éviter: Crevette tropicale, crevette tigrée et crevette blanche
  • Les choix durables équivalents: Crevette nordique (de Sept-Îles), crevette tachetée, crevette rose

Le produit: Le flétan

  • La saveur: Douce
  • Les espèces à éviter: Flétan atlantique et du Groenland (turbot)
  • Les choix durables équivalents: Flétan du Pacifique

Le produit: Les huîtres

  • La saveur: Pleine
  • Les espèces à éviter: Aucune
  • Les choix durables équivalents: Toutes les variétés

Le produit: Mahi-mahi

  • La saveur: Douce
  • Les espèces à éviter: Mahi-mahi importé pêché à la palangre
  • Les choix durables équivalents: Mahi-mahi des États-Unis ou importé pêché à la traîne ou à la ligne

Le produit: Maquereau

  • La saveur: Pleine
  • Les espèces à éviter: Aucune
  • Les choix durables équivalents: Maquereau bleu, faux-maquereau, thazard tacheté, thazard atlantique

Le produit: La morue

  • La saveur: Moyenne
  • Les espèces à éviter: Morue atlantique
  • Les choix durables équivalents: Morue charbonnière (ou morue noire ou morue de l’Alaska)

Le produit: Les moules

  • La saveur: Pleine
  • Les espèces à éviter: Aucune
  • Les choix durables équivalents: Moule bleue du Québec et toutes les autres variétés cultivées

Le produit: L'omble

  • La saveur: Pleine
  • Les espèces à éviter: Aucune
  • Les choix durables équivalents: Omble de l’Arctique (ou omble chevalier ou truite rouge du Québec)

Le produit: Pangasius

  • La saveur: Douce
  • Les espèces à éviter: Aucune
  • Les choix durables équivalents: Toutes les variétés

Le produit: Les pétoncles

  • La saveur: Douce
  • Les espèces à éviter: Pétoncle géant atlantique (Sea scallop)
  • Les choix durables équivalents: Pétoncle d’aquaculture et pétoncle sauvage pêchés par des plongeurs

Le produit: Le saumon

  • La saveur: Pleine
  • Les espèces à éviter: Saumon d'élevage dde l'Atlantique et saumon rouge du fleuve Fraser
  • Les choix durables équivalents: Saumon sauvage du Pacifique : coho, keta, kuinnat ou chinook; saumon d’élevage à l’intérieur des terres

Le produit: Le thon 

  • La saveur: Pleine 
  • Les espèces à éviter: Thon rouge, obèse et albacore
  • Les choix durables équivalents: Thon germon du Pacifique, thon listao pêché à la ligne ou à la traîne, thonine à ventre rayé et à nageoires jaunes

Le produit: Le tilpia

  • La saveur: Douce
  • Les espèces à éviter: Tilapia d'aquaculture en bassin d'Asie
  • Les choix durables équivalents: Tilapia d’aquaculture nord-américain en bassin fermé

* Suggestions basées sur les recommandations de Greenpeace Canada, SeaChoice et/ou Ocean Wise (sites Web consultés en novembre 2011)

Hélène Laurendeau

Hélène Laurendeau

Passionnée d’alimentation, de santé et de voyages gourmands, Hélène adore partager ses trouvailles avec le grand public. Diplômée en nutrition (Université de Montréal) et en épidémiologie (McGill), elle est active dans les médias depuis plus de 25 ans. À la télévision, elle fait équipe avec Ricardo depuis 2005 pour vulgariser ses connaissances avec la bonne humeur qu’on lui connaît. À la radio, Hélène collabore aussi chaque jeudi à l’émission Bien dans son assiette (Ici Radio-Canada Première). On peut également la lire dans le magazine Ricardo. Pour suivre Hélène sur les réseaux sociaux :
Twitter : @Hlne_Laurendeau
Facebook : Hélène Laurendeau Nutritionniste

Commentaires

  1. Il ne vous reste plus qu'à appliquer ce guide Ricardo Inc. Cessez donc de vous faire passer pour des amis de l'environnement alors que vous proposez des centaines de recettes contenant des espèces en voie d'instinction.

  2. très utile

  3. Informations vérifiées auprès de l'Agence canadienne d'inspection des aliments. Du premier janvier 2010 au premier mars 2012, 42 % des lots de pangasius importés au Canada ont été éliminés par l'Agence canadienne d'inspection des aliments parce qu'ils n'étaient pas conformes aux exigences canadiennes. Ces poissons contenaient des résidus d'antibiotiques interdits en aquaculture au Canada : les fluoroquinolones Dans le doute...mieux vaux s'abstenir

  4. Heu! Est-ce que le tilapia d"apiculture" donne du miel aussi ! ;) C'est une bonne liste concernant la pression de pêche sur les espèces menacées; pour ce qui est de l'empreinte environnementale et les conditions d'élevage, j'ai plus de réserve.

  5. Oublier pas de manger du bon Doré, achigan ou encore la perchaude du québec, c'est le meilleur au monde et pecher le d'une facon responsable autant envers son mode de reproduction que de l'environnement. Manger pour souper son doré pecher le jour meme, c'est orgasmique...

  6. J'ai aussi reçu l'article alarmiste sur le pangasius. Je me suis précipitée sur votre liste: courte et facile à comprendre. Et malheureusement je n'ai pu calmer "la madame alarmiste" qui ne mangera probablement que des suppléments en "pelules" si elle continue. merci la bouffe variée et en quantité résonnable c'est ça l'antidote au négativisme.

  7. Il circule présentement dans nos courriels une rectriction totale de manger du pangasius provenant de grandes chaînes de magasins. Il est bon d'avoir un site comme le vôtre pour se référer lors de doutes et de ne pas croire ces avis non fondés.

  8. Précieux renseignements. Merci beaucoup!

  9. Personnellement, même s'ils sont de pêches durables les poissons qui viennent de l'autre bout du monde ne m'attirent pas beaucoup. Je préfère de loin un doré d'ici, de la truite ou un saumon des eaux canadiennes, au tant que possible sauvage! De plus je trouve de les Mahi-mahi, tilapia et autres ne goûte pas grand chose, j'aime un poisson qui goûte!

  10. Oui c'est un bel effort, par contre tout les poissons en élevage ne sont pas toujours un bon choix car ils propage plusieurs éléments toxiques dans les courants d'eau, la nourriture est à questionné et quoi dire de la teinture rose pour les saumons.... mon choix est toujours sauvage ou de ce qu'il en reste.....

  11. Superbe information ! Magnifique petit guide du poisson durable, je l'ai imprimé, plastifié ! Quelle belle motivation à manger plus de poissons et de sélectionner ce qu'il y a de mieux pour notre santé tout en découvrant de nouvelles saveurs. Merci de votre immense recherche et de nous éveiller à poser des questions aux poissonniers de notre région. Grandement apprécié ! MERCI ! Louise Tremblay

Évaluer cet article

Connectez-vous pour évaluer cet article et pour écrire vos commentaires!

Connexion

Vous n'êtes pas membre de ricardocuisine.com? Inscrivez-vous dès aujourd'hui

En raison d’un nombre important de questions, nous ne pouvons malheureusement répondre à tous. Visitez notre Foire aux questions qui regorge d’informations utiles. Merci de votre enthousiasme pour la cuisine de RICARDO!

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Votre commentaire doit se conformer à notre nétiquette.

512 caractères maximum