Recettes  

Comment réussir le meilleur coq au vin?

Voyez comment cuisiner le meilleur coq au vin, une spécialité de la cuisine française! Ces 4 trucs vous permettront d'épater la galerie avec ce mijoté de volaille au vin rouge.

1. La puissance du vin

Généralement, on prend des vins rouges très doux pour la macération de la volaille. Optez plutôt pour un cépage corsé (de la syrah). En plus de son parfum, il donne une belle teinte à la viande et à la sauce. Vous en serez surpris!

2. La touche fumée

Fumé ou non fumé, le lard salé? C’est une question de préférence. Les résultats sont concluants dans les deux cas. Ici, on opte pour la variante fumée. Son goût se diffuse dans la sauce et apporte plus de profondeur et de nuances. Dorez-le dans une cocotte en fonte et obtenez un franc succès!

3. La longue macération

Inspirez-vous des civets (ragoûts de lapin ou de gibier) où le temps de trempage plus ou moins long permet d’attendrir la viande. Laissez le poulet macérer dans le vin rouge et les herbes pendant 12 heures. Cette étape permet à la saveur et à la couleur du vin d’imprégner la chair jusqu’à l’os.

4. La double réduction

Réduisez les liquides de la recette pas une fois, mais bien deux fois! La première, pour évaporer l’alcool et concentrer les saveurs. La deuxième, pour cuire légèrement la farine qui sert à bien lier la sauce.

Pour parfaire davantage votre répertoire de recettes, pensez à un classique italien : l’osso buco. À votre cocotte!

Évaluer cet article

Connectez-vous pour évaluer cet article et pour écrire vos commentaires!

Connexion

Vous n'êtes pas membre de ricardocuisine.com? Inscrivez-vous dès aujourd'hui

En raison d’un nombre important de questions, nous ne pouvons malheureusement répondre à tous. Visitez notre Foire aux questions qui regorge d’informations utiles. Merci de votre enthousiasme pour la cuisine de RICARDO!

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Votre commentaire doit se conformer à notre nétiquette.

512 caractères maximum