Recettes  

Conseils d’une passionnée pour entamer la saison du jardinage

Marisol est gestionnaire de projets chez RICARDO. Son talent de coordination hors pair et sa passion pour le jardinage en font la référence de l’équipe en matière de potager. Par son amour des semis, au début de la saison, jusqu’à la récolte, elle vous transmet ses conseils pour bien démarrer votre jardin cette saison.

photo intro

Pour bien débuter, faites un petit plan pour prévoir le nombre de plants dont vous aurez besoin. Sur les sachets de semis ou en ligne, vous trouverez la distance requise entre les plants ainsi que les variétés amies et ennemies. Certaines éloignent les insectes de leurs voisines et d’autres ne sont pas compatibles. Le Jardin botanique de Montréal en a fait un bon résumé dans le carnet horticole et botanique. L’endroit où sera positionné le jardin doit bénéficier du plus grand nombre d’heures d’ensoleillement possible. Si vous avez un espace semi-ombragé, les laitues, épinards et légumes racines y poussent bien. Gardez votre espace le plus ensoleillé pour les légumes méditerranéens comme la tomate, le poivron, le concombre, l’aubergine et les melons.

Puis, en suivant nos conseils sur Mode d’emploi pour des semis réussis, vous serez en mesure d’entreprendre, vous aussi, cette aventure verte pendant les mois les plus blancs de l’année.

 

«Je ne suis pas une professionnelle. Je partage simplement avec vous les erreurs que j’ai commises, en espérant vous éviter des soucis.»

légumes

Voici quelques petits conseils pour les légumes les plus courants:

AIL
À semer à l’automne pour une récolte des fleurs d’ail au début d’été et des bulbes quelques semaines plus tard. La récolte de la fleur d’ail est nécessaire au développement du bulbe d’ail, sinon l’énergie sera mise à la formation de bulbilles dans la fleur et le bulbe restera tout petit.

AUBERGINES
Ce légume demande beaucoup de chaleur et de soleil. Pour ma part, j’y vais avec des variétés plus petites. Après plusieurs échecs, car mon potager ne reçoit pas assez de soleil, je crois (je me réessaie cette année!). Un apport régulier en engrais est nécessaire tout au long de la saison, car l’aubergine est gourmande.

COURGETTES
Vous serez surpris de voir la quantité de courgettes qu’un plant en santé peut produire… et préparez-vous à obtenir la courgette  la-plus-jumbo-jamais-vue si vous la laissez au jardin 3 jours de trop! C’est le bon moment pour faire des pains aux courgettes, de la ratatouille et de la soupe.

CAROTTES
Elles sont plantées directement en terre et l’éclaircissage des plants est nécessaire. Les graines sont si petites qu’il est difficile de bien les distribuer. Les solutions sont donc de distancer les plants qui sont trop collés. Sinon vous aurez (comme j’ai eu) de minicarottes très minces! Certains semenciers offrent maintenant des semences enrobées d’un produit soluble à l’eau. Comme elles sont de couleur vive et plus grosses, il est beaucoup plus facile de bien les distancer. L’autre solution est d’y aller avec des rubans de semis où les graines sont déjà préespacées.

CONCOMBRES
Les racines sont très fragiles. Idéalement, semez les graines dans un contenant de tourbe qui ira par la suite directement dans le sol. Un apport régulier en engrais est nécessaire tout au long de la saison. Si votre espace est restreint et que vous avez un mur disponible, je vous conseille d’y installer un treillis. Comme les plants de concombre prennent beaucoup de place dans un bac, les faire grimper en hauteur permet de gagner beaucoup d’espace au sol.

FINES HERBES
C’est une culture très facile et il est si agréable d’avoir des herbes fraîches dans sa cour pendant toute la saison estivale. À planter dans le potager, dans des pots en terre cuite ou dans une jardinière sur le rebord d’un balcon. Attention toutefois à la menthe qui est très envahissante au jardin. Pour ma part, je la plante dans un pot en terre cuite que je glisse dans le sol à côté d’autres fines herbes.

HARICOTS ET POIS
Culture très facile demandant un treillis. Il se vend aussi en jardinerie des filets pouvant être installés à des tuteurs (ce que je fais). Les plants poussent à merveille! Les plants de haricots nains ne demandent aucun soutien et, personnellement, je préfère les pourpres qui sont très faciles à récolter. La couleur contraste vraiment avec le feuillage vert. Les enfants raffolent des pois mange-tout qu’ils récoltent eux-mêmes en fin d’après-midi pour leur collation.

LÉGUMES RACINES
Tolérant bien le froid, ils sont parmi les premiers que nous pouvons planter directement en terre. Idéalement, faites vos semis toutes les 2 semaines pour étaler votre saison de récolte. Allez-y pour des variétés à croissance rapide comme les radis. D’ailleurs, pour les radis, une deuxième récolte peut-être faite à l’automne si on ressème en été.

MELONS
Ça amuse beaucoup les enfants de voir pousser nos propres melons! Ils ont besoin d’engrais et de soleil et, lorsque les fruits poussent, on doit les protéger du sol en les déposant sur une soucoupe en plastique conçue pour cela, une pierre plate ou un carton. Cela évite que le trop-plein d’humidité du sol, lors des pluies, fasse pourrir un côté du melon. Comme il est gourmand, un apport régulier en engrais est nécessaire tout au long de la saison.

TOMATES
Les plants de tomates sont très frileux. Il faut attendre que les risques de gel au sol soient passés pour les transplanter (attention aux nuits de fin mai/début juin dans certaines régions). Bien espacer les plants lors de la plantation au jardin. Les plants sont tout petits en mai/juin, mais dès le mois de juillet, ils prennent de l’ampleur si le soleil, l’engrais et l’arrosage sont au rendez-vous. Je me fais prendre chaque année en oubliant de les tuteurer avec de grands bâtons de bois avant qu’ils aient trop poussé. Combien de fois j’ai oublié et je revenais au chalet pour retrouver des plants couchés au sol, des branches brisées, car trop alourdies par le poids des tomates. Un dernier conseil est de bien choisir les variétés de tomates en fonction du nombre de jours de croissance disponibles. De mon côté, en Estrie, j’ai fait le choix d’y aller avec des variétés de 80 jours ou moins, car dès le mois de septembre la croissance est au ralenti et je ne veux plus avoir des tonnes de tomates vertes à récolter (mais on a des recettes si cela vous arrive!). Un apport régulier en engrais est nécessaire tout au long de la saison, car le plant de tomates aussi est gourmand.

PIMENTS ET POIVRONS
Comme les tomates, les piments et les poivrons sont très frileux. Il vaut donc mieux attendre que les risques de gel au sol soient passés pour les transplanter (attention aux nuits de fin mai/début juin dans certaines régions).

Bon jardinage! 

Marisol

Commentaires

  1. merci pur vos conseils

  2. Très intéressant de partager ton expérience. C'est une bonne base. Il y a tellement à savoir! Merci

  3. Wow ! Vive Marisol ! :)

Évaluer cet article

Connectez-vous pour évaluer cet article et pour écrire vos commentaires!

Connexion

Vous n'êtes pas membre de ricardocuisine.com? Inscrivez-vous dès aujourd'hui

En raison d’un nombre important de questions, nous ne pouvons malheureusement répondre à tous. Visitez notre Foire aux questions qui regorge d’informations utiles. Merci de votre enthousiasme pour la cuisine de RICARDO!

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Votre commentaire doit se conformer à notre nétiquette.

512 caractères maximum