Recettes  

Tour du bac à compost 101

En collaboration avec
Énergir

Les bacs à compost se multiplient et ils font maintenant partie de notre quotidien, nous incitant à adopter de nouvelles habitudes. Mais savez-vous ce qu’on peut y déposer et quelle est leur utilité?

Ce petit guide vous permettra de sélectionner les matières autorisées dans le bac brun et de mieux gérer vos restes de table. Voire en faire une source d’énergie renouvelable qui pourrait remplacer une portion du gaz naturel qu’Énergir distribue dans son réseau.

Oui ou non?

Voici, à titre indicatif, la plupart des matières permises ou non dans le bac brun. On vérifie auprès de sa ville pour la liste exacte et complète.

Admis dans le bac à compost

• restants de table

• os et gras de viande

• épices

• produits laitiers solides

• pelures et restes de fruits et légumes cuits ou crus

• restes de produits céréaliers

• écales de noix

• coquilles d’œufs

• résidus de thé et de café ainsi que les filtres et les sachets

• mouchoirs

• serviettes de table, essuie-tout, boîte à pizza et à pâtisseries qui ont été utilisés

• assiettes et verres en carton

retailles de légumes

Refusés dans le bac à compost

• papier et carton non souillés

• branches et tontes de gazon

• plantes et résidus de jardinage

• plastique

• métal

• verre

• bois

• tissu

• liège

• cire

• gomme à mâcher

• produits hygiéniques

À savoir

Une fois récupérées, les matières organiques peuvent être transformées en compost, un fertilisant utilisé dans les potagers et les terres agricoles. Dans certaines municipalités, les matières organiques peuvent aussi être acheminées à une usine qui procède à la biométhanisation, un processus qui transforme les matières organiques en gaz naturel renouvelable. Rien de moins qu’une énergie propre et locale!

potager

À ne pas oublier

Le bac brun n’est pas une deuxième poubelle. Les aliments qu’on y dépose ne devraient plus être consommables. Avant d’en arriver là, on essaie dans la mesure du possible de les cuisiner, même s’ils sont flétris.

On peut penser que les aliments en fin de vie prennent automatiquement la direction du bac brun. Pourtant, ils peuvent se transformer. Voici quelques exemples.

  • Les épluchures de légumes en bouillon.
  • Les restes de fines herbes peuvent être additionnés d’huile d’olive et placés dans des bacs à glaçons au congélateur pour des sauces.
  • Les coquilles d’œufs et le marc de café, étant tous deux bénéfiques pour le sol, vont dans le jardin.
  • La croûte de parmesan bonifie la sauce à spaghetti, etc.

Prendre note

Il y a trois manières de se débarrasser des résidus alimentaires.

  1. En vrac, à même le gros bac brun.
  2.  Dans un sac en papier (on peut conserver les sacs de pommes de terre en papier une fois vidés; déchirer la partie grillagée et y déposer ses retailles d’aliments).
  3.  Dans un sac compostable (autorisé seulement à certains endroits).

Si vous choisissez cette dernière option, assurez-vous qu’il porte la mention «100% compostable» et qu’il est certifié (reconnaissable au logo). Les sacs en plastique biodégradables ou oxo-biodégradables sont par ailleurs refusés parce qu’ils ne sont pas compatibles avec les procédés de compostage ou de biométhanisation.

Truc de pro

Vous avez un bac de comptoir qui laisse échapper quelques odeurs par temps chaud? Voici quelques conseils.

  • Entre les lavages, saupoudrez-le avec un peu de bicarbonate de soude.
  • Déposez du papier journal dans le fond, ce qui absorbe les surplus de liquide.
  • Placez un contenant de plastique au congélateur et déposez-y les aliments plus délicats en attendant le jour de la collecte.
  • Évitez de le placer au soleil.
  • Éloignez les insectes en coupant un bouchon de liège sur la longueur et en le déposant sur le couvercle. L’odeur du liège devrait les faire fuir.

Voilà tant de façons de donner une deuxième vie à ses restants de table. Ne reste qu’à y mettre un peu d’énergie et à y penser lorsque vous cuisinez et débarrassez la table après les repas! Bon compostage.

Cet article est une collaboration entre RICARDO et Énergir.

Commentaires

  1. effectivement les tontes de gazon sont acceptées dans ma municipalité, car avec le bac brun, ils recupèrent les grands sacs brun de gazon, coupe des vivaces petites branches etc, et tout va dans le meme camion

  2. Dans ce qui est refusé dans le compost, vous indiquez tonte de gazon, alors que petites branches et tontes de gazon sont acceptés.

Évaluer cet article

Connectez-vous pour évaluer cet article et pour écrire vos commentaires!

Connexion

Vous n'êtes pas membre de ricardocuisine.com? Inscrivez-vous dès aujourd'hui

En raison d’un nombre important de questions, nous ne pouvons malheureusement répondre à tous. Visitez notre Foire aux questions qui regorge d’informations utiles. Merci de votre enthousiasme pour la cuisine de RICARDO!

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

Votre commentaire doit se conformer à notre nétiquette.

512 caractères maximum